Déjà plus de 82 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

F.A.Q. de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur

Quelles sont les différences entre Auto Entrepreneur et Portage Salarial ?


 

Depuis la création du statut de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur, de nombreuses questions subsistent entre devenir auto entrepreneur et micro entrepreneur ou utiliser le portage salarial. Tous deux ont des avantages dont le principal est l'opportunité de tester un marché ou une idée.

Cependant entre auto entrepreneur et micro entrepreneur et portage salarial il a certaines différences détaillées ci-dessous qui pourront vous guider dans votre décision finale.

Le portage salarial comme le statut de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur permet de travailler en toute liberté en gérant son emploi du temps et sa propre clientèle. Avec un avantage en plus pour le portage salarial, le statut de salarié et un contrat de travail (c'est-à-dire sécurité sociale, mutuelle, retraite, chômage Assedic, tickets restaurant, ...).

Qu'est ce que le portage salarial que l'on soit ou non auto entrepreneur et micro entrepreneur ?

D'après le site GuideduPortage.com et l'article L1251-64 du Code du travail, le portage salarial se définit comme étant "un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l'entreprise de portage".

Pour résumer, le portage salarial est un dispositif réglementé qui permet d'exercer une activité professionnelle ou de répondre à une mission ponctuelle à titre de prestataire autonome.

L’intérêt du portage salarial pour l'auto entrepreneur et micro entrepreneur

L'auto entrepreneur et micro entrepreneur qui pense dépasser les seuils de chiffres d’affaires autorisés (82 200 euros pour l'achat vente et 32 900 euros pour les prestations de service en 2014, 2015 et 2016) peut passer par une société de portage. L'auto entrepreneur et micro entrepreneur est alors considéré comme salarié et rien ne l'empêche d’exercer une activité en tant qu’auto entrepreneur et micro entrepreneur.

S’il approche ou dépasse les seuils de chiffre d'affaires autorisés, il peut continuer à prendre de nouvelles missions en portage salarial sans que cela remette en cause les avantages du régime auto entrepreneur et micro entrepreneur sous lequel il est inscrit.

Cette solution est notamment intéressante pour l'auto entrepreneur et micro entrepreneur qui a un très gros client et quelques petites missions à côté. Dans ce cas, l'auto entrepreneur et micro entrepreneur a tout intérêt à facturer le gros client en portage, et les petits en tant qu'auto entrepreneur et micro entrepreneur.

Quelques comparaisons entre Auto entrepreneur et Portage salarial

Les activités de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur sont plus étendues et autorisent la vente aux particuliers contrairement au portage salarial qui se limite principalement aux prestations intellectuelles (hors professions utilisant un outil).

Concernant les charges sociales, celles de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur varient entre 13,40% et 23,10% selon l'activité alors que pour le portage salarial elles sont autour de 45%.

Que ce soit le statut de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur ou le portage salarial, le maintien ou ouverture de droits à l'indemnisation au chômage est possible (sous certaines conditions pour l'auto entrepreneur et micro entrepreneur).

Néanmoins avec le portage salarial, il n'y a pas d'obligations comptables ni de limites de chiffres d'affaires contrairement à l'auto entrepreneur et micro entrepreneur qui doit tenir une comptabilité simplifiée avec un livre de recettes et d'achats (CA de 82 200€ pour la vente et 32 900€ pour le service).

Remarque sur le portage salarial pour l'auto entrepreneur et micro entrepreneur

Le portage salarial comme le statut de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur peut être utilisé pour tester en toute sécurité la viabilité d'un projet dans la prestation de services sans risque et sans créer une entreprise. Et éventuellement après quelques années passer progressivement au statut d'entrepreneur.

Attention, il faut néanmoins exercer une activité qui entre dans le champ des missions acceptées par la société de portage salarial : conseil, audit, création de site internet, formation, conférences, ... . Donc les métiers réglementés sont exclus du dispositif. Point plutôt bloquant, il faut accepter le principe de céder à peu près la moitié de ses recettes !

Depuis peu, il est possible d'être auto entrepreneur et micro entrepreneur et d'avoir le statut porté. Ceci peut s'avérer intéressant pour l'encaissement d'importantes recettes qui, si elles étaient intégrées au chiffre d'affaires de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur, le feraient sortir du régime.



< Comment orthographier auto entreprenariat ou auto entrepreneur et micro entrepreneuriat ?

Quelles sont les différences entre l'auto entrepreneur et micro entrepreneuriat et le travail en free lance ? >

Vos 100 cartes de visite gratuites ?


Commandez vos 100 cartes de visite gratuites en seulement 2 minutes !
Testez le service ooprint et obtenez des cartes de visite professionnelles en quelques clics. Impression en 24h et livraison en 48h.

Lire la suite

Questions sur la gestion auto entrepreneur et micro entrepreneur