Déjà plus de 82 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto entrepreneur : La success Story d'Isabelle Tayar


15-01-2013     Par

Lumière sur Isabelle Tayar, la créatrice d'Egerie Photographies, une photographe de talent, passionnée et engagée. Elle partage son expérience d'auto entrepreneur et présente son concept pour myAE.fr

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et décrire votre parcours ?

Isabelle Tayar - Egerie Photographies - Portrait d'auto entrepreneur  

Je suis une jeune trentenaire, passionnée par mon métier et l'image en général.

Engagée : membre de la FEDAE, du GNPP (Groupement National des Photographes Professionnels) et  Ambassadrice ONLY LYON (Réseau pour la promotion de la ville de Lyon). 

J'ai commencé en tant que photographe dans le réseau artistique en exposant mon travail dans des lieux culturels importants.

Ensuite, je me suis intéressée au travail des agences de mannequins où j'effectuais les tests des nouvelles recrues. Puis, j'ai ouvert mon studio de photographies.

J'ai eu le chance cette année d'avoir été lauréate de trois concours qui me tenait à cœur : 

- Médaillée de Bronze du concours des Médailles de la Photographie Professionnelle Française (MPPF 2012)

- Lauréate du Prix féminin du Start up Contest 2012 (FEDAE)

- Lauréate du Concours Européen du Portrait Photographique 2012 - Award de Bronze. 

Pouvez-vous nous présenter votre auto entreprise et votre concept ?

Egerie Photographies est un studio photos professionnel basé sur Lyon qui a pour principe de permettre à chacun d'entre nous de se réapproprier son image et de reprendre confiance en soi par le biais de la photo.

Mon activité consiste à travailler sur cette revalorisation de l'image de soi que l'explosion du numérique a considérablement abimé, car si la majorité des français sont équipés d'un appareil photo numérique, ça ne fait pas d'eux des photographes pour autant.

La facilité de production des images numériques a démultiplié la quantité d'images produites à défaut de la qualité. La conséquence? Les dégâts sur l'estime de soi : les inhibitions concernant sa propre image ont considérablement développé les complexes de tout à chacun.

J'ai pour ambition quotidienne de mettre au service de « monsieur, madame tout le monde », c'est à dire les gens qui n'ont pas l'habitude de poser, mon savoir faire en tant que photographe de mode.

Je veux leur démontrer qu'à partir du moment où on met à notre disposition les mêmes ingrédients que les mannequins professionnels, nous pouvons tous être sublimés.

Vous avez franchi le pas vers l’auto entrepreneuriat. Quelles ont été vos motivations ? Pourquoi sous le régime de l’auto entrepreneur ?

Le statut de l'auto-entrepreneur a été pour moi une véritable opportunité dans le lancement de mon activité. Je sortais de mes études artistiques et je n'avais aucune base dans le business ou la comptabilité et aucun modèle auquel me raccrocher. Ce statut m'a permis de faire mes armes plus sereinement.

Le lancement d'une activité étant en soi un facteur de stress important, j'avais beaucoup de freins. La limitation des risques au niveau financier et notamment le fait de payer des charges en fonction du chiffre d'affaires réalisé a levé mes appréhensions et m'a permis de me lancer et tenter ma chance.

Pourquoi vous êtes-vous présentée au Concours Startup Contest ? Que représente cette victoire pour vous ?

Je suis membre de la FEDAE et je m'intéresse beaucoup à tout ce qu'il peut s'y passer. J'ai notamment été lauréate en 2010 du Prix Coup de Cœur du premier Grand Prix de la FEDAE ce qui m'a vivement encouragé à refaire le concours cette année.

Cette victoire est synonyme de reconnaissance, de sécurité, de soutien, de professionnalisme et de visibilité. Cela me permet de revaloriser l'image de la Photographie Professionnelle Française.

Que pensez-vous du logiciel myAE.fr ?

Je le trouve clair, pratique et fonctionnel !

Pour finir, quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent lancer leur auto entreprise ?

Je leurs dirais que si elle ne veulent pas vivre avec d'éternels regrets, c'est le moment. Elles n'ont rien à perdre. Ce statut leur permettra de tester la viabilité de leurs entreprises sur le terrain et à moindre risques.

Pour contacter Isabelle Tayar

Sites internet : http://www.egerie-photographies.com
Téléphones : 
04.78.01.23.56 - 06.62.25.16.48
Twitter : @Egerie
Facebook : http://www.facebook.com/StudioEgeriePhotographies

 


Auto Entrepreneur : Quels changements pour 2013 ?

Auto entrepreneur : + 300 000 auto entreprises en 2012 !