Déjà plus de 135 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto Entrepreneurs : Toutes les nouveautés en 2021


19-01-2021     Par

Après l'année 2020 plutôt chaotique que les autoentrepreneurs viennent de traverser, il est temps de repartir sur de nouvelles bases pour 2021.

Certains changements viennent faciliter la vie des autoentrepreneurs, comme la simplification des démarches de créations, ou encore la gratuité des numéros de services publics. D'autres changements sont plus controversés comme le récent décret qui propose une hausse de + de 23% des cotisations de certains autoentrepreneurs (professions libérales), avec une rétroactivité de cotisation sur 3 ans et une mise en option de la retraite complémentaire.

On fait le point sur tous les changements qui impactent les autoentrepreneurs en 2021.

Les changements comptables pour l'autoentrepreneur en 2021

Les seuils de chiffre d'affaires en 2021

Les seuils de chiffre d'affaires par secteur pour les autoentrepreneurs sont réévalués tous les 3 ans. Comme ils ont connu une hausse en 2020, rien ne change pour l'année 2021. Les seuils seront réévalués en 2023. Voici un petit rappel par secteur :

Secteur d'activité Seuil MC Plafond de TVA Plafond majoré de TVA
Activités libérales 72 600€ 34 400€ 36 500€
Achat / revente de marchandises 176 200€ 85 800€ 94 300€
Vente sur place 176 200€ 85 800€ 94 300€
Prestations de service 72 600€ 34 400€ 36 500€
Prestation d'hébergement 176 200€ 85 800€ 94 300€

Bon à savoir : Le CA maximum pour les autoentrepreneurs est de 72 600€ et 176 200€. Si vous dépassez ce CA les deux premières années consécutivement vous basculez au régime réel la troisième année.

Les taux de cotisation 2021 pour l'autoentrepreneur

Les taux de cotisation restent les mêmes qu'en 2020. À savoir :

  • 22% pour les prestations de service artisanales et commerciales (BIC/BNC) et les professions libérales
  • 12.8% pour les activités d'achat/revente de marchandises à consommer sur place et les prestations d'hébergement (BIC)

Baisse et exonération de CFE pour 3 ans

C'était l'un des engagements de notre gouvernement. Pour certains autoentrepreneurs, le montant de la CFE devrait baisser. Le projet de Loi de finances pour 2021 prévoit de permettre aux communes et aux EPCI de prolonger cette exonération pour une durée de 3 ans. Mais chaque collectivité locale est libre d'appliquer ou non ce dispositif.

On ne connaît pas encore les tenants et les aboutissants de cette baisse. Certains autoentrepreneurs ne sont pas concernés par cette mesure :

  • Les autoentrepreneurs qui ont créé en 2021 qui sont automatiquement exonérés de CFE vu que c'est l'année de création.
  • Les autoentrepreneurs qui font leurs premiers encaissements en 2021. Ils ont une réduction de 50% de leur base d'imposition au titre de la première année d'activité.

Les changements pour la protection sociale des autoentrepreneurs

Allongement du congé paternité

On en a beaucoup entendu parler, c'est désormais acté. Dès le 1er juillet 2021 le congé de paternité pour les indépendants comme pour les salariés, passe de 11 à 25 jours. Ce rallongement vaut aussi pour l'adoption. Pour pouvoir bénéficier d'indemnités journalières, les autoentrepreneurs devront interrompre leur activité le temps de ce congé et justifier de 10 mois d'affiliation au titre d'une activité non salariée à la date présumée de l'accouchement. Le montant des indemnités sera fixé en fonction du CA des trois dernières années.

Résiliation mutuelle autoentrepreneur

Il est à présent possible, et ce depuis le 1er décembre 2020, de résilier son contrat de mutuelle à tout moment et sans frais dès que le contrat a plus de 1 an. Plus besoin donc d'attendre la date anniversaire de son contrat pour résilier et changer de mutuelle santé.

Les mesures de soutien en 2021 par rapport au Covid-19

Exonération de cotisations sociales

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 a décidé de prolonger la mise en place de l'exonération des cotisations sociales pour les professionnels des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire actuelle. Cela concerne les premiers mois de 2021. Vous allez pouvoir déduire de vos déclarations de CA le montant des CA encaissés de septembre à novembre 2020 si votre activité relève des secteurs S1 ou S1 bis :

  • votre microentreprise a subi une perte de CA de plus de 50% en octobre et novembre 2020
  • vous avez été touché par une interdiction d'accueil du public en octobre et novembre 2020

Si vous relevez d'un autre secteur d'activité, mais que vous avez été touché en décembre 2020 et janvier 2021 d'une interdiction d'accueillir du public, vous pouvez aussi en bénéficier.

Le fonds de solidarité prolongé en 2021

Cette aide exceptionnelle octroyée dès le premier confinement avait pour objectif de compenser une perte de chiffre d'affaires importante à cause de la crise de Covid-19. Soumise à des conditions qui n'ont cessé d'évoluer l'année passée, elle reste d'actualité pour 2021 pour les secteurs les plus touchés. 

Vous pouvez toucher jusqu'à 10 000€ par mois si :

  • vous avez subi une perte de 50% de votre CA en novembre 2020
  • vous exercez une activité en zone de couvre-feu et vous avez perdu 50% de votre CA
  • vous avez subi une fermeture administrative pendant le deuxième confinement
  • vous faites parti des secteurs les plus touchés S1 et S1 bis et vous avez perdu 50% de votre CA

Pour plus d'informations, rendez-vous directement sur le site du gouvernement. 

Soutien à la numérisation

La crise de la Covid-19 a contraint certains professionnels à s'adapter pour vendre leurs produits. Un plan de soutien du commerce en ligne a été créé pour aider les petites entreprises, et notamment les autoentrepreneurs du secteur de vente sur place à se digitaliser (commandes en ligne, vente à emporter et Click & Collect). 

  • Création de la plateforme Clique Mon Commerce
  • Chèque numérique de 500 € pour les entreprises qui souhaiteraient s'équiper en solutions de vente à distance (e-commerce) et développer leur activité en ligne pour les professionnels de l'hôtellerie-restauration. Demandez cette subvention sur l'agence de services et de paiement

 


Auto Entrepreneurs : Comment gérer sa comptabilité ?


INSCRIPTION GRATUITE
Ouvrez un compte sur myAE