Déjà plus de 103 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto-entrepreneur : Suppression progressive du RSI depuis le 1er janvier 2018


30-04-2018     Par

Le Régime Social des Indépendants (RSI) a commencé à disparaître progressivement depuis le 1er janvier 2018.
La Sécurité sociale des chefs d'entreprise, auto-entrepreneurs, artisans, commerçants et professions libérales s'intègre donc au régime général de la Sécurité Sociale.

Une bonne nouvelle pour les auto-entrepreneurs? Si on se fie à tous les dysfonctionnements qu'il y a eu depuis la création du RSI en 2006, OUI

 

Concrètement, à quoi s'attendre ?

  • A une disparition progressive du RSI amorcée depuis le 1er janvier 2018 sur une période de deux ans,
  • A une intégration au régime général de la Sécurité Sociale, c'est-à-dire par l'Assurance maladie, l'Assurance retraite et les Urssaf,
  • A une mise en place définitive du nouveau régime plus tard le 31 décembre 2019.

 

Que faire durant cette période transitoire et quels impacts ? 

Vous pouvez continuer à contacter vos interlocuteurs habituels (NB: les caisses régionales du RSI deviennent "les agences de Sécurité Sociale des Indépendants") qui restent vos relais pour :

  • Vos prestations (retraite de base, retraite complémentaire, prestations invalidité, capital décès) : s'agissant des prestations maladie-maternité et des indemnités journalières, les organismes conventionnés (mutuelles ou assurances) pour la gestion de l'Assurance maladie continuent à être vos interlocuteurs,
  • Pour vos cotisations (maladie-maternité, indemnités journalières, retraite de base, retraite complémentaire, invalidité-décès, allocations familiales et contributions sociales),
  • Aucune augmentation des cotisations sociales en 2018. 

 

Les professions libérales ne changent pas d'interlocuteur. Leurs cotisations retraite et leurs droits à la retraite sont toujours gérés par leur caisse de retraite professionnelle. 

Cette suppression simplifiera aussi vos démarches : plus besoin de migrer votre affiliation après une activité salarié. Vous éviterez de longues démarches et une éventuelle interruption dans votre protection. 

 

Sources : www.secu-independants.fr / https://humanis.com


Auto-entrepreneur : Focus sur le nouveau régime d'imposition et de TVA en 2018.

Auto-entrepreneur : Liste des obligations légales à suivre lors de la création de votre site internet