Déjà plus de 94 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto Entrepreneur : Baisse des revenus pour les micro entrepreneurs


11-01-2017     Par

L'Insee a publié deux études sur les entreprises en France, dont la première sur les revenus des indépendants et la seconde sur les secteurs privilégiés par les micro entrepreneurs. Quel est le revenu dégagé par les non-salariés en auto entrepreneur ? Quels sont les secteurs porteurs ?

Baisse des revenus d'activité pour les auto entrepreneurs en 2014

Fin 2014, 739 000 auto entrepreneurs étaient économiquement actifs et représentaient 28% des non-salariés. Le nombre d'auto entrepreneurs a continué de progresser en 2014 (+ 8,3%), mais il a ralenti fortement par rapport aux années précédentes (+ 16,1% en 2013 et + 20,8% en 2012).

Les auto entreprises (AE) économiquement actives ont dégagé en moyenne 410 euros mensuels de leur activité non salariée en 2014. Entre 2013 et 2014, le revenu d'activité moyen a diminué de 1,8 % pour les auto entrepreneurs. Ceux n'exerçant pas d'activité salariée ont perçu en moyenne 460 euros par mois.

Ce faible revenu des auto entrepreneurs s'explique en partie par les plafonds imposés sur les chiffres d'affaires pour bénéficier de ce régime, mais également du fait qu'il s'agisse souvent d'une activité d'appoint : fin 2014, près d'un auto entrepreneur sur trois cumule cette activité avec un travail salarié. En incluant leur salaire, les auto entrepreneurs perçoivent au total 2 100 euros par mois.

offre auto entrepreneur

Définition du régime micro entrepreneur (anciennement auto entrepreneur)

Avant de présenter les résultats de la seconde étude réalisée par l'INSEE sur les « Entreprises en France (Edition 2016) », dont les secteurs privilégiés par les auto entrepreneurs, revenons sur la définition du régime micro entrepreneur. Ce régime est la nouvelle dénomination pour celui de l'auto entrepreneur depuis le 19 décembre 2014. Il a été mis en place par la loi de modernisation de l'économie (LME) d'août 2008 et s'applique depuis le 1er janvier 2009.

Le régime micro entrepreneur concerne les personnes physiques qui créent, ou possèdent déjà, une entreprise individuelle d'une part artisanale, commerciale, relevant du régime social des indépendants (RSI), ou d'autre part libérale relevant de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse (CIPAV).

L'entreprise est alors soumise au régime fiscal « micro » avec un plafond de chiffre d'affaires en 2017 inférieur pour une année civile complète à :

- 82 800 euros HT pour une activité d'achat revente ;

- 33 200 euros HT pour une activité de prestations de services.

Ce statut offre également des formalités de création d'entreprise allégées ainsi qu'un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations et contributions sociales. A noter que le régime auto entrepreneur 2017 a connu de nouveaux changements depuis le 1er janvier.

offre auto entrepreneur

Secteurs privilégiés par les micro entrepreneurs en 2015

Dans la continuité de la première étude sur le nombre de créations, seulement 223 400 demandes d'immatriculations en micro entrepreneur ont été enregistrées en 2015, soit une chute de 21% par rapport à 2014. Les immatriculations de micro entrepreneurs ont représenté sur l'année moins d'une création d'entreprise sur deux (43%).

Cette baisse pourrait s'expliquer par les nouvelles mesures liées à la loi Pinel (paiement de la CFE - Cotisation Foncière des Entreprises, taxe des frais de chambres consulaires, immatriculation au Répertoire des Métiers (RM) ou Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), participation au Stage de Préparation à l'Installation (SPI), ...) et à la requalification du régime auto entrepreneur en celui de micro entrepreneur en décembre 2014.

En 2015, les secteurs privilégiés par les micro entrepreneurs sont les activités spécialisées, scientifiques, techniques et de soutien aux entreprises (28% des immatriculations) et le commerce (14%). Les micro-entrepreneurs sont également nombreux à s'installer dans l'enseignement, la santé humaine-action sociale (15%) et les autres activités de services aux ménages (14%). Un autre secteur se distingue aussi avec une forte dynamique, celui des transports, sans doute liée au phénomène des VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur).

 

Sources :

https://www.insee.fr - Revenus d'activité des non-salariés en 2014
https://www.insee.fr - Etude « Les entreprises en France » (Edition 2016)


Auto Entrepreneur : Quels sont les changements pour cette nouvelle année 2017 ?

Auto Entrepreneur : Combien de créations sur l'année 2016 ?